Header image  
Réalisé dans le cadre du TPE 2009/2010  
 
   


 

B. Venise une grande puissance
1.une puissance maritime et guerrière

a. une puissance maritime 
Moyen de transport principal à Venise : la gondole vénitienne

.

Venise est une ville construite sur l'eau ce qui constitue un rempart naturel contre toutes sortes d’agressions. La cité va donc développer énormément les moyens de transports maritimes qui sont les seuls moyens d'accès à la Terre ferme à cette époque et va donc nécessiter la création de nombreux ports qui vont offrir des ouvertures maritimes pour Venise.


.

Peinture de La ville de Venise montrant les accès maritimes  du XIIe siècle 
Dès le début de son histoire Venise part à la conquête de la mer, cette cité est donc composée d'une flotte de Galères extrêmement développée et très efficace.
L'Arsenal de Venise (est le lieu ou l'on répare et ou l'on construit les bateaux)  a  été fondé en 1104, en raison de la nécessité pour la République, longtemps impliquée dans des conflits avec les puissances voisines, de posséder un entrepôt naval et un dépôt d'armes et de munitions. On y fabriquait par exemple des galères, des navires à voiles et tous types de bateaux de guerre.

 

.

Représentation de l’entrée de l’arsenal
L’arsenal employait jusqu’à  Seize mille ouvriers, répartis sur les chantiers et bassins de 25 hectares, qui  assuraient l'activité des fonderies, des fabriques de fusils, de rames et de mats, des entrepôts de bois, de charbon, de poudre , l'entretien des hangars d'artillerie, des cales sèches, la surveillance des résines…C'est donc comme on peut le constater ,une des plus grandes manufactures* d'Europe au XIIe siècle.
Grâce à cette puissance maritime, Venise va pouvoir se déplacer de manière efficace sur les eaux et devenir une très grande  puissance guerrière.

b. une puissance guerrière :

carte

Carte de L’Empire vénitien au XVe siècle
Grâce à sa flotte, Venise va devenir le premier empire colonial du moyen âge. Même l'empire Byzantin qui est un des plus grands empire de l'époque va demander de l'aide à la flotte de Venise pour chasser les Bulgares et les Normands.

Entre le XI et le XV e siècle, Venise parvient à contrôler tout le bassin méditerranéen en remportant de nombreuses guerres comme par exemple  Aux XIIIe et XIVe siècles, Venise fut impliquée dans différentes guerres contre Gênes, sa principale rivale commerciale. Pendant la guerre de 1378-1381, Gênes fut contrainte de reconnaître la suprématie de Venise. Des guerres de conquêtes permirent à la cité d’acquérir des territoires voisins et, à la fin du XVe siècle, Venise devint sans conteste la principale puissance navale du monde chrétien.
Au XIIème siècle  Malgré une indépendance croissante, Venise resta alliée à Byzance dans la lutte contre les Arabes et les Normands. Vers l’an1000 Venise vainquit les pirates qui occupaient les côtes de l'Istrie* et mit la région sous sa domination.  En échange de l'aide à l'empire Byzantin, Venise se verra offrir des privilèges commerciaux c'est à dire qu'à certains endroits dans la mer Méditerranée, Venise pourra faire du commerce sans qu'il n’y ait de taxes.

Dans les années 1200, Venise atteignit le comble de sa puissance, en dominant les routes commerciales de Méditerranée  et d’Orient. Lors de la quatrième croisade (1201-1204), Venise annexa les îles et les ports de l'empire byzantin les plus importants commercialement. Venise exploita sa présence dans le bassin de Beyrouth jusqu'au Nord de l'Adriatique. Ce qui va lui permettre de s'enrichir considérablement et ainsi de contrôler le commerce entre l'orient et l'occident en faisant passer toutes les marchandises par Venise et donc grâce à la puissance guerrière de Venise, cela lui permettra de devenir une des plus grandes puissances commerciales d’Europe. Venise est aussi une grande puissance commerciale grâce à l’élargissement de L’Empire vénitien sur les cotes méditerranéennes
La 4e croisade est l'occasion pour les Vénitiens de s’enrichir considérablement : les Croisés étant dans l'obligation de louer leurs bateaux pour se faire transporter jusqu'en Terre sainte, les Vénitiens ont la brillante idée de les faire payer avant le départ. Les Croisés se détournent de leur but initial, l'Égypte et la Palestine, pour mettre le cap sur Constantinople. Les Vénitiens y avaient bien quelques comptes à régler (leurs relations avec Byzance s'étaient détériorées),  mais ce n’était pas une raison valable pour procéder au pillage de cette cité, comme ce fut le cas en avril 1204. Celui qui tire alors les ficelles est le doge Dandolo qui, était presque aveugle, mais qui voyait  parfaitement le bénéfice que Venise pouvait retirer de l'opération de la Croisade.
Du coup, avec ses nouvelles possessions (la côte dalmate - actuelle Croatie -, la plupart des îles grecques, dont la Crète qui sera, avec Chypre plus tard, son grenier à blé), Venise monopolise une grande part du commerce mondial de l'époque. Cet état de prospérité durera quatre siècles.

 

Page précédentePage Suivante